Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
4 décembre 2010 6 04 /12 /décembre /2010 19:09

Pour ceux qui ne connaissent pas la tradionnelle "Flammenküche" il s'agit d'une spécialité alsacienne : une pâte très fine parsemée de crème fraîche, oignons et lardons cuite au feu de bois. La Flammenküche se décline également avec des champignons c'est la "forestière" mais aussi avec de l'emmental, c'est la "gratinée ; elle existe également sucrée à base de pommes et calvados ou bananes chocolat... (je connais bien car j'ai passé 3 ans en Alsace!). Bref vous l'aurez donc compris les 4 ingrédients de base qui composent cette recette sont : lardons, oignons, crème fraîche et emmental.  Cette recette est extraite de mon livre fétiche "les cakes de Sophie" avec une petite modification au niveau des quantités.

Ingrédients pour 1 moule à cake : 
4 oeufs
200 g de farine + 1 sachet de levure chimique
16 cl de lait entier
14 cl d’huile de tournesol
200 g de lardons fumés ou nature (ou 50/50)
200 g de gruyère râpé
2 cà s de crème fraiche épaisse (à 15% de MG c'est suffisant)

1 oignon + 1 noisette de beurre demi sel + 1 càs d'huile d'olive
Sel, poivre

Préparation (en 15 min) Et laisser reposer minimum 1h la préparation à température ambiante (vous pouvez aussi la préparer la veille et la laisser toute la nuit au frigo).

1/ Emincer les oignons et les faire revenir dans une poêle avec la noisette de beurre et la cuillerée d'huile d'olive + la pincée de sel et poivre. Lorsqu'ils blondissent, ajouter les lardons et les faire légèrement rissoler. Retirer du feu et ajouter le crème fraîche.
2/ Pendant ce temps, dans un saladier, mélanger au fouet les œufs, la farine et la levure.
2/ Incorporer petit à petit en alternant, le lait chauffé et l’huile.

3/Ajouter le gruyère, mélanger. Puis incorporer le mélange aux lardons. Mélanger et vérifier l'assaisonnement.
4/ Verser la préparation dans un moule beurré et tapissé de papier sulfurisé.
5/ Laisser reposer la pâte.
6/ Préchauffer le four à 180°C et cuire pendant 35/40 min (fonction ventilée).
Démouler le cake et le laisser refroidir  15 min avant de l'envelopper dans de l'alu. Quand il est juste tiède prêt à être découpé, ôter l'alu et l'envelopper dans du papier film afin qu'il garde son moelleux (l'astuce, c'est celle-ci!).
  

Résultat : ce cake a fait fureur lors de notre soirée "chanté Noël" (tradition antillaise) chez nos amis samedi soir (ti-punch, boudins, noirs, accras, colombo de cabri à gogo) et tout le monde a été extrêmement surpris par le très grand moelleux de ce cake (voir l'astuce ci-dessus). Alors aux fourneaux maintenant!
 

Cake FlamCake Flam 4 

Repost 0
1 décembre 2010 3 01 /12 /décembre /2010 17:51

Cela fait quelque temps que je voulais réaliser ce gâteau au fromage blanc et cela tombait bien car il me restait du fromage blanc 20% utilisé pour la charlotte aux pêches (recette en dessous). Me voilà donc à étudier les blogs et les photos (car c'est ce qui me parle le plus) et je trouve une recette sympa sur ce site.
Par rapport à la recette originale, j'ai diminuer les quantités et modifier le degré et temps de cuisson.
 

Gateau frblanc1Gateau fblanc2

 

Ingrédients pour 1 moule à gâteau de 20 cm (6 à 8 pers) :

360 g de fromage blanc lisse à 20 ou 40% (l'idéal 50/50)
4 jaunes d'oeufs
3 ou 4 blancs (si vous le souhaitez plus aéré)
130  + 10 g de sucre
40 g de farine
1 citron jaune bio pour le zeste ou extrait de vanille
10 g de beurre pour le moule
1 pincée de sel


Préparation (en 15/20 min) L'idéal la veille pour le lendemain :

1/ Fouetter les jaunes avec 130 g de sucre jusqu'à ce que le mélange blanchisse.
2/ Incorporer le zeste de citron haché (ou la vanille), puis la farine et le fromage blanc.
3/Préchauffer le four à 180°C.
4/ Monter les blancs en neige ferme avec 1 pincée de sel et les incorporer délicatement au mélange.
5/ Beurrer généreusement votre moule et le chemiser avec les 10 g de sucre restants et verser votre préparation.
6/ Cuire 1h à 140°. Laisser tiédir 20 min avant de le démouler.
7/ Le réserver au frigo jusqu'au moment de la dégustation.

Le résultat  : un gâteau extrêmement léger, mousseux, aéré. Un petit conseil : soyez patient car il est vraiment meilleur après avoir séjourné au frigo au moins 5 heures. Vous pouvez le déguster nature ou alors avec un coulis.

Repost 0
27 novembre 2010 6 27 /11 /novembre /2010 13:00

Oui je sais ce n'est pas la saison des pêches en ce moment et ce dessert est le plus souvent réalisé lorsqu'il fait chaud mais après un repas copieux digne des plats d'hiver, cela passe très bien car c'est léger et rafraichissant. Cette fois-ci ce sont donc des fruits au sirop que j'ai utilisés mais en été ce sont des pêches fraiches pochées. Si vous avez la chance d'avoir comme moi un plat à charlotte Tupperware alors vous n'avez plus d'excuse car cette recette est inratable et enchantera tous vos convives.  

Ingrédients pour 1 moule Tupperware (8 pers) :

1 grosse boite d'oreillons de pêches (soit 465 g égouttés)
1 pot de mascarpone de 250 g
250 g de fromage blanc (de préférence 40% mais cela peut-être du 20%)
40 g de sucre + 1 sachet de sucre vanillé
30 biscuits à charlotte (je prends toujours les boudoirs de chez Brossard)
Sirop : le jus des pêches + un peu d'eau chaude + 1 càs de rhum ambré ou de kirsch(facultatif) 

Préparation (en 20 min) - laisser reposer minimum 5h au frigo (l'idéal : 12h) :

1/ Egoutter vos pêches en mettant le jus de côté.
2/ Mélanger au fouet la mascarpone, le fromage blanc et le sucre. Vous obtenez une crème assez ferme et onctueuse. Ajouter les pêches coupées en morceaux et mélanger.

3/ Tremper vos biscuits dans votre sirop sans les détremper complètement (attention le sirop ne doit pas être trop épais) et les disposer dans votre moule (photo 1).
4/ Ajouter votre mélange aux pêches en tassant bien (photo 2).
5/ Terminer par une couche de biscuits imbibés (photo 3). Mettre le couvercle en faisant bien le vide d'air.
6/ Mettre au frigo minimum 5 h et servir.

Le résultat  : un démoulage parfait comme vous pouvez le constater (photo 4). Servi avec un coulis "mangue-abricot" c'est un vrai délice. Variantes pour ce dessert : si vous voulez être "plus light" ne prendre que du fromage blanc à 40% ; ou alors mélanger 50% de fromage blanc avec 50% de chantilly bien ferme (pour ces 2 variantes il faut ajouter une couche de biscuits peu imbibés au milieu de la charlotte afin qu'elle se tienne bien). Vous pouvez aussi réaliser cette recette avec des fruits rouge congelés (les mélanger sans décongélation à votre fromage blanc) et un coulis mûre ou framboise.

 CharlotteCharlotte1Charlotte2

Charlotte3Charlotte4 

Repost 0
12 novembre 2010 5 12 /11 /novembre /2010 14:42

Ces derniers temps la cuisine était devenue un vrai laboratoire avec des essais pas toujours concluants (mon homme peut en témoigner…),  alors cette fois-ci je me suis dit que j’allais purement et simplement copier une recette, sans en modifier les ingrédients et quantités. C’est là que le site cuisine-campagne entre en scène avec son cake au chocolat de Maja : ce site est une pure merveille. Je fais très rarement des cakes sucrés, à part le marbré et encore,  mais tout chocolat, c’est la première fois. Compte tenu de toutes les éloges faites sur ce cake (réalisé aussi sur le site le palais des délices), je n’ai pas hésité une seconde. De plus ce cake a une particularité : il n’utilise pas les jaunes d’œufs (donc pour avoir bonne conscience on peut se dire qu’il est moins calorique….). J’ai toutefois fait une petite « entorse » à la recette de base, sur la durée de cuisson que j’ai réduite de 10 min sinon il aurait à mon goût été trop sec.    

 Cake choco2Cake choco1

Ingrédients pour 1 moule à cake : 
150 g de chocolat noir
150 g de beurre mou
150 g de sucre
125 g de farine + 1 c à c de levure
5 blancs d’œufs + 1 pincée de sel


Préparation (en 15 min) – la veille si possible pour qu’il soit plus moelleux.
1/ Battre votre beurre mou avec le sucre jusqu’à ce que le mélange soit bien mousseux.
2/ Faire fondre au micro-onde votre chocolat (avec 4 c à s d’eau) et l’ajouter au mélange précédent.
3/ Ajouter la farine et mélanger.
4/ Battre vos blancs en neige ferme avec 1 pincée de sel et les ajouter petite à petit à votre préparation. Mélanger délicatement. Votre pâte doit être homogène (sans grumeaux !).
5/ Verser la préparation dans un moule beurré et tapissé de papier sulfurisé.
6/ Laisser reposer la pâte le temps de préchauffer votre four.
7/ Préchauffer le four à 180°C et cuire pendant 35 min.
Le démouler et quand il est encore tiède, envelopper votre cake dans du film  afin de garder son moelleux.
 

 Résultat : vous obtenez un cake très savoureux et extrêmement léger. Vous pouvez aussi le servir avec une crème anglaise (réalisée avec les jaunes restants).

Repost 0
31 octobre 2010 7 31 /10 /octobre /2010 19:16

Nous sommes en pleine saison de la coquille, alors profitez-en ! Celles utilisées pour cette préparation proviennent directement du marché de Cabourg (congelées sous-vide, elles ont été décongelées et cuisinées comme des noix fraîches). La technique de la sauce, c'est celle apprise dans les cuisines de l'école hôtelière de Strasbourg il y a maintenant 15 ans (aie aie aie cela ne me rajeunit pas). J'avoue je divulgue aujourd'hui mon secret de cette sauce si onctueuse et savoureuse dont on raffole. Bon allez, enfilez votre tabliers !! 

 noix de saint jacques

Ingrédients pour 2 pers :

1 poireau
6 champignons de Paris parfumés (ou alors des girolles)
10 noix de saint-jacques (8, si vous faites une entrée avant)
Beurre
Sauce : 1 échalote, 10 cl de vin blanc sec, 10 cl de crème liquide entière, corail des noix (ou alors 1 c à c de fumet de poisson), beurre, fleur de sel, poivre

Préparation (en 20/25 min) :

1/ Laver et découper votre poireau en julienne. Faire revenir pendant 10 min à couvert à feu moyen dans un gros morceau de beurre (c'est ce que l'on appelle "étuver"). Remuer fréquemment et s'assurer que cela ne brûle pas, puis baisser le feu pour maintenir au chaud.
2/ Faire revenir les champignons émincés dans une autre poêle.
3/ Laver et essuyer vos noix de saint-jacques. Mettre de côté le corail pour la sauce.
4/ Préparation de la sauce : faire revenir l'échalote ciselée dans du beurre. Quand elle est translucide (surtout elle ne doit pas colorer), ajouter le vin et réduire de 1/2 sur feu vif. Ajouter le corail et le jus des coquilles (ou alors le fumet) et remuer. Cuire 2 min. Ajouter la crème et laisser réduire 5 min jusqu'à ce que la sauce soit bien nappante. A la fin ajouter une parcelle de beurre pour rendre celle-ci onctueuse. Mettre de côté (vous la réchaufferez au micro-onde).
5/ Passer un coup d'essuie-tout dans la poêle utilisée pour confectionner la sauce afin de cuire les noix.
6/ Faire revenir avec un morceau de beurre vos noix à feu vif 1,5 min par face.
7/ Et voilà c'est prêt il suffit de dresser.

Résultat : une assiette digne d'un grand chef et avec cette sauce vous allez épater votre entourage car c'est elle qui rendra votre plat aussi délicat. Au début cela vous paraitra un peu difficile, mais je suis sûre qu'avec un peu de persévérance vous y arriverez.

Repost 0
Published by regalezvous.over-blog.com - dans Viande - crustacés et plats uniques
commenter cet article
31 octobre 2010 7 31 /10 /octobre /2010 13:45

Le crumble...rien de plus simple à réaliser : d'origine britannique, ce dessert est composé de fruits cachés sous une couche de pâte "grossièrement sablée" (d'où le nom en anglais to crumble qui signifie "tomber en miettes") à base de farine, sucre et beurre. Mais pour que ce dessert sorte des sentiers battus, des pistaches concassées y ont été rajoutées. Mais vous pouvez aussi réaliser votre pâte à crumble à base de biscuits écrasés, tels les spéculos, palets bretons, digestives (biscuits anglais) et même en mélanger plusieurs, bref c'est selon vos goûts et envies du moment.

Ingrédients pour 6 pers :

3 pommes
3 poires
Pâte à crumble : 150 g de farine, 120 g de sucre (70 sucre semoule et 50 vergeoise brune), 110 g de beurre, 70 g de pistaches crues émondées

Préparation (en 15 min) :

1/ Préparer la pâte à crumble : mélanger la farine, le sucre et les pistaches concassées, puis ajouter le beurre froid coupé en morceaux. Malaxer votre pâte jusqu'à obtenir une consistance "sable" tout en gardant de gros morceaux. Réserver au frigo.
2/ Préchauffer votre four à 180 °C.
3/ Eplucher vos pommes et poires et les découper en morceaux puis les verser dans un moule beurré.
4/ Parsemer vos fruits de votre pâte à crumble
5/ Cuire 40 min et laisser tiédir avant de vous jeter dessus!

Résultat : l'utilisation des pistaches donne une saveur très originale à ce crumble que vous pourrez déguster avec une boule de glace vanille ou pistache, ou tout simplement avec de la crème fraiche épaisse ou fouettée. S'il vous en reste pour le lendemain, pas de souci, il se conserve parfaitement bien (de préférence à température ambiante), vous n'aurez qu'à le passer 2 min au micro-ondes. Bonne dégustation!

 CrumbleCrumble1

Crumble2Crumble3 

Repost 0
24 octobre 2010 7 24 /10 /octobre /2010 10:47

Celles et ceux qui ont eu ces derniers temps la chance d'y gouter, vont je les entends d'ici dire ENFIN ! En effet on me réclame cette recette depuis longtemps (mais j'oubliais à chaque fois de prendre des photos et quand j'y pensais, malheureusement, les assiettes étaient déjà vides!). Donc pour assouvir vos envies, voici la recette tant attendue mais avant un peu d'histoire :  la Panna Cotta est bien sûr un dessert italien mais savez-vous de quelle région elle est originaire ? Et bien c'est du Piémont et son nom signifie littéralement "crème cuite". Bon allez, assez parlé, passons aux choses sérieuses.

 Panna cotta 2Panna Cotta 1

Ingrédients pour 4 pers :

60 cl de crème liquide (pour moi 2/3 de crème entière et 1/3 crème légère à 15% de MG)
80 g de sucre en poudre
2 gousses de vanille
2,5 feuilles de gélatine de 2 g (soit 5 g -  attention selon la marque car il existe aussi des feuilles de 1 g)

Préparation (en 15 min sans compter le temps de "repos" de la crème) :

1/Dans une casserole, porter à petite ébullition la crème avec le sucre et les gousses de vanille fendues (prélever aussi les graines).
2/ Hors du feu, à couvert, laisser "infuser" pendant au moins 30 min.
3/ Réchauffer légèrement la crème.

4/ Pendant ce temps ramollir les feuilles de gélatine dans un récipient d'eau froide.
5/ Passer votre crème à la passoire et y incorporer la gélatine essorée. Mélanger.
6/ Rincer sous l'eau froide vos moules (verres en plastique ou petits moules à entremets) et les égoutter mais sans les essuyer (c'est l'astuce pour que votre crème se démoule parfaitement bien). Verser la crème dans vos moules et lorsqu'elle est refroidie laisser prendre au moins 5 h au frigo.
7/ Démouler délicatement les panna cotta et servir avec un coulis de fruits (mûres, abricots, fruits exotiques...) 
 

Résultat : tout le monde se régale et se demande s'il n'en reste pas. Donc un petit conseil,  si vos convives sont très gourmands, prévoyez toujours d'en faire un peu plus (et même pour le lendemain car cela se conserve facilement 2 jours). La panna cotta peut se décliner à l'infini et d'ailleurs la dernière fois j'en ai fait au Carambar,  recette trouvée dans le livre Panna cotta que vous voyez sur la photo.

Repost 0
10 octobre 2010 7 10 /10 /octobre /2010 19:55

Toujours dans le cadre du cocktail déjeunatoire organisé le 5 octobre dernier, voici un cake qui est une pure création. En effet pour ne pas faire le cake alsacien (lardons, crème et oignons) que je réalise très souvent lorsque nous avons des invités, j'ai cette fois-ci voulu innover.  

 Cake canard2Cake canard1

 Ingrédients pour 1 moule à cake : 
3 oeufs
150 g de farine + 1 sachet de levure chimique
10 cl de lait entier
12 cl d’huile de tournesol
150 g d'allumettes de canard
250 g de champignons de Paris 
1 grosse c à s de crème fraîche épaisse
100 g de gruyère râpé
Sel, poivre

Préparation (en 15 min) Et laisser reposer minimum 1h la préparation à température ambiante (vous pouvez aussi la préparer la veille et la laisser toute la nuit au frigo).

1/ Dans un saladier, mélanger au fouet les œufs, la farine et la levure.
2/Incorporer petit à petit en alternant, le lait chauffé et l’huile.
Ajouter le gruyère, mélanger.
3/ Faire revenir les champignons émincés jusqu'à ce que toute l'eau qu'ils contiennent soit évaporée, puis ajouter les allumettes de canard et faire revenir 5 min. Eteindre le feu et ajouter la crème fraîche.
4/ Verser ce mélange dans la préparation de base, mélanger et assaisonner ave le sel et poivre.
5/ Verser la préparation dans un moule beurré et tapissé de papier sulfurisé.
6/ Laisser reposer la pâte.
7/ Préchauffer le four à 180°C et cuire pendant 40/45 min.
Attendre 5 min pour le démouler et quand il est tiède, envelopper votre cake dans du film ou alu afin de garder son moelleux.

Résultat : cake à la saveur très douce surtout comparée au cake maroilles/chorizo qui lui est corsé en goût.  

Repost 0
7 octobre 2010 4 07 /10 /octobre /2010 14:25

Ah, le mariage des saveurs du Nord et du Sud, c'est assez détonant. La recette provient d'un de mes livres de cuisine préférés "Les cakes de Sophie". La recette a été suivie à la lettre à l'exception de la 1/2 c à c de cumin que je n'ai pas mise car je ne suis pas fan de cette épice. C'est la 1ère fois que je faisais ce cake et cela tombait bien car il nous restait du chorizo tout droit ramené du pays basque. En ce qui concerne le maroilles, pour ceux qui ne connaissent pas il s'agit d'un fromage du Nord qui a une odeur forte et une saveur corsée (d'ailleurs qui ne se souvient pas de cette scène mythique dans le film les Ch'tis, où Danny Moon, au petit déjeuner, trempe sa tranche de pain au maroilles dans le café!).

  Cake chorizo2

 Ingrédients pour 1 moule à cake : 
3 oeufs
150 g de farine + 1 sachet de levure chimique
10 cl de lait entier
12 cl d’huile de tournesol
5 cl de bière blonde
150 g de chorizo coupé en dés
100 g de maroilles coupé en dés
100 g de gruyère râpé
Sel, poivre

Préparation (en 15 min) Et laisser reposer minimum 1h la préparation à température ambiante (vous pouvez aussi la préparer la veille et la laisser toute la nuit au frigo).

1/ Dans un saladier, mélanger au fouet les œufs, la farine et la levure.
2/ Incorporez petit à petit en alternant, le lait chauffé et l’huile puis finir par la bière.

3/Ajouter le gruyère, mélanger. Puis ajouter le chorizo et le maroilles. Mélanger et assaisonner avec le sel et poivre.
4/ Verser la préparation dans un moule beurré et tapissé de papier sulfurisé.
5/ Laisser reposer la pâte.
6/ Préchauffer le four à 180°C et cuire pendant 40 min.
Attendre 5 min pour le démouler et quand il est tiède, envelopper votre cake dans du film ou alu afin de garder son moelleux.

Résultat : ce cake, très gouteux,  a été réalisé pour un apéritif déjeunatoire et parmi tout ce qui avait été concocté, ce cake aux maroilles a eu la palme d’or.

Cake chorizoCake Chorizo1

Repost 0
28 septembre 2010 2 28 /09 /septembre /2010 20:36

Voici une recette toute simple et légère du flan de courgettes.

Ingrédients pour 3 à 4 parts :

4 belles courgettes (ou 6 si elles sont petites)
2 à 3 oeufs selon la taille
1 grosse c à s de crème fraiche épaisse
100 g de gruyère râpé
Sel, poivre, muscade

Préparation
La veille 
1/ Couper les courgettes en gros morceaux après les avoir épluchées 1 lamelle sur 2.
2/ Les verser dans l'eau bouillante salée et les laisser cuire 15 à 20 min selon la taille des morceaux.
3/ Les écraser tout autour d'un égouttoir (voir photo 2) et laisser reposer toute la nuit avec un couvercle. 
Le lendemain
4/ Préchauffer le four th. 180°C
5/ Battre les oeufs + la crème. Ajouter le sel, poivre et muscade, puis les courgettes égouttées. Mélanger et rectifier l'assaisonnement. Ajouter enfin le gruyère.
6/ Beurrer un plat puis verser la préparation et cuire 40 min (il est aussi possible de rajouter du gruyère 10 min avant la fin de cuisson pour avoir un aspect gratin).

Et voilà, comme vous pouvez le constater c'est très simple, et en plus très bon. Avec une petite salade aux pignons grillés, je suis sûre que vous y reviendrez.

FlanFlan2

Flan3Flan4

Repost 0
Published by regalezvous.over-blog.com - dans Legumes - soupes et féculents
commenter cet article

Présentation

  • : regalezvous.over-blog.com
  • : Vous êtes passionnés de cuisine alors ce blog est pour vous : vous y trouverez des recettes savoureuses depuis l'apéritif, jusqu'au dessert (mon pêché mignon et ma vraie passion).
  • Contact

Recherche